Vous êtes ici : Accueil > Activités pédagogiques et éducatives > Sorties scolaires > La sortie au musée Cercil
Publié : 20 janvier 2012

La sortie au musée Cercil


Les professeurs d’histoire-géographie Mme Durand et M Depezai ; de français Mme Bereta et la documentaliste Mme Daimay ont encadré les élèves.



Le musée se trouve à Orléans. Il est ouvert depuis un an. Il regroupe les objets, les témoignages, les livres et les souvenirs des personnes déportés dans les camps de Beaune la Rolande, Pithivier et Jargeau.


Les élèves de 3ème A ont commencé par faire un atelier. Il ont travaillé sur la famille Théodor. Ils devaient remettre des documents (sur cette famille) dans l’ordre et devaient répondre à des questions. Pendant ce temps, les élèves de 3ème C ont visité le musée. Cette visite était guidée par une dame : Mme Christobaline. Elle nous a expliqué comment se passait la déportation des juifs et des tsiganes dans les camps. Elle nous a montré des lettres écrites par des déportés à leurs familles. Ces lettres pouvaient être censurées par le gouvernement allemand et français. Il y a une salle dédiée aux enfants déportés. Il y a leurs photos, leurs âges. Si la photo de l’enfant est colorée en orange, cela veut dire que l’enfant est mort durant la déportation .


Puis, les élèves de 3ème A effectuèrent la visite pendant que les élèves de 3ème C faisaient l’atelier. Ils ont travaillé sur une famille juive, les Korenbajzer. Ils devaient eux aussi remettre des documents dans l’ordre et répondre à des questions.


Vers 11h30, les deux classes se sont réunies dans une salle où étaient stockés des objets fabriqués par les déportés. Ils ont échangé les informations trouvées aux ateliers.


Ensuite, vers 12h15, les élèves et les professeurs sont allés manger. Ils ont été accueillis dans une salle d’un collège d’Orléans. Après, de 13h30 à 14h30, les élèves ont eu un temps libre où ils pouvaient retourner dans le musée, dans la salle d’exposition d’objets et dans la salle où les ateliers avaient été effectués (cette salle stoke des livres.)


Pour finir, ils ont assisté au témoignage d’un déporté : Raymond Gurême. C’est un Tsigane. Il a été déporté avec sa famille. Il a raconté son histoire. Les élèves ont pu lui poser des questions. Tout le monde est reparti vers 16h30.


Cette sortie sera exploitée en français et en histoire-géographie.

Thème graphique adapté de Corporate Office sous licence Creative Commons Attribution 2.5 License