Publié : 20 avril 2015

Conseils de méthode

Fiche methodo HIDA
Comment organiser votre exposé ?
Introduire : Saluer le jury, se présenter et rappeler l'intitulé de l'épreuve (HIDA et thème étudié)
Présenter l'oeuvre choisie, la nommer ainsi que son auteur, préciser s'il s'agit d'un tableau, d'un film, d'un extrait littéraire,etc., donner la date.
Annoncer le plan choisi pour mener l'étude.
Ex. : "Dans une première partie, j'étudierai.../ Dans une deuxième partie, je m'intéresserai.../Enfin, dans une dernière partie, je rapprocherai cette oeuvre de..."
Développer : Suivre le plan que vous venez d'annoncer. N'oubliez pas de projeter ou de diffuser l'oeuvre (ou un fragment de l'oeuvre) pendant que vous la commentez.
Faire des transitions. Chaque fois que vous changez de partie, indiquez-le : "À présent, je vais me pencher sur...", "J'aborde maintenant ma deuxième partie..."
Faire des liens. Une fois l'oeuvre étudiée sous toutes les coutures, faites un lien avec d'autres oeuvres que vous connaissez et qui traitent du même thème (mais pas nécessairement de la même manière ou avec le même point de vue)
Conclure : Résumer le propos.
Insister sur l'essentiel de ce qu'il faut retenir de la présentation (l'idée principale).

Comment présenter l'oral ?
Le comportement : l’allure générale : le maintient, l’attitude, les gestes (bouger)
Etre détaché de ses notes : regarder l’auditoire
Accrocher l’auditoire, en tenir compte.
Respect du temps imparti
La voix : Le débit : ni trop lent, ni trop rapide,
Le ton : enthousiaste
La diction : mots prononcés correctement, articulés,
Ménager des pauses entre les phrases
Le langage : Qualité de la langue parlée : vocabulaire…


Conseils pour se préparer :
Je me prépare
Je connais mon texte, je me suis entraîné(e)
Si nous sommes plusieurs, nous nous sommes réparti la parole.
Je fais face au stress : Je RESPIRE profondément. Inspirer doucement par le nez, et souffler doucement par la bouche, plusieurs fois de suite. Mais si, ça marche...
Se DECONTRACTER ! J'essaie de me relâcher, en pensant à décontracter mon cou, mes épaules, mes bras... Je deviens un peu une « poupée de chiffon ».
Je fais l'acteur, je peux me « mettre en scène ».
Je contrôle ce que je dis AR-TI-CU-LER !!! Pour cela : parler lentement. Exagérer un peu pour s'entraîner. Je peux aussi m'entraîner en parlant avec un crayon en travers de la bouche, sur certaines phrases ou mots compliqués.
Porter sa voix : parler assez fort, et plutôt d'une voix grave. Le tout sans crier !  Et surtout je n'oublie pas de respirer. J'utilise aussi la ponctuation : baisser le ton en fin de phrase, par exemple...
Je bouge : je peux me déplacer, utiliser le tableau, faire des gestes...








Thème graphique adapté de Corporate Office sous licence Creative Commons Attribution 2.5 License